Le pitch, une alternative à la lettre de motivation

Doit-on toujours écrire une lettre de motivation pour postuler ? Les techniques de recrutement évoluent rapidement avec le numérique, l’objectif étant de gagner du temps. Des RH préfèreront une courte présentation vidéo de candidature. Ce format est largement répandu au sein de l’univers des startups et du marketing.

 

Rédiger sa lettre de motivation pour accompagner son CV reste un passage presque obligé pour tout postulant. C'est le protocole de premier contact avec un recruteur. Il suffit d’envoyer ses fichiers en un clic. Mais les recruteurs semblent désormais adopter une nouvelle stratégie de présélection notamment par vidéo. On appelle cela « pitch » ou « elevator-pitch ». Venu des États-Unis, ce substitut aux outils classiques tend à se populariser. La donne pourrait tourner à l'avantage des candidats, à condition qu'ils soient très vigilants. Le visuel est quelquefois plus traître que l'écrit.

La lettre de motivation toujours cotée

Contrairement aux idées reçues, dresser une lettre de motivation pour un emploi n’est pas obligatoire. C'est néanmoins fortement recommandé. La lettre de motivation porte encore fièrement sont nom : l’objet n’est pas d’affirmer que le poste est intéressant, mais de développer son offre de services en rapport aux besoins de l’entreprise. En complément du CV, elle vient rétorquer que le candidat est « indispensable » au profil de l’entreprise. La lettre de motivation présente un éventail d’arguments destinées à préparer un futur entretien. C’est justement sa vocation, alors que le CV ne reprend que l’ensemble de la formation, du bagage et de l’expérience. Si vous pensez que les recruteurs ne lisent pas les lettres de motivation, détrompez-vous ! Ne vous imaginez pas non plus que seule la mini-bio de votre profil Viadeo ou LinkedIn suffit.

Vous postulez ? Alors, faites la différence. Ce document peut servir à vous démarquer des autres candidatures, surtout pour un métier créatif ou un poste à responsabilités. C’est aussi l’occasion de montrer vos capacités rédactionnelles et orthographiques. C’est pour cela que la lettre de motivation a toujours la cote chez les recruteurs. Ceux-ci attachent en effet de plus en plus d’importance à la maitrise de l’écrit.  Avec une lettre de motivation complète et bien tournée, vous serez en quelque sorte sur la voie du succès.

Un substitut vidéo

La lettre de motivation est concurrencée par les démarches virtuelles, notamment le pitch par Snapchat ou self-video. Même si le pitch peut s’effectuer par mail, certains recruteurs lui préfèreront une présentation vidéo. Votre jolie lettre, à partir de laquelle vous auriez pu synthétiser votre message, risque alors de vous rester dans les mains. Vous l’avez compris, nous sommes face à un process de recrutement relativement nouveau : le pitch ou la « lettre de motivation orale ». Il s’agit d’une mini-présentation d’une minute à peine. L’idée est de donner « envie » de vous embaucher lors d’une entrevue « informelle » avec le patron, comme dans un ascenseur. On appelle cela « elevator-pitch ». Venu des États-Unis, ce substitut aux outils classiques tend à ce généraliser.

« Parlez-moi de vous »

Il va falloir vous creuser les méninges pour éviter les erreurs fatales. N'oubliez pas que le pitch se présente souvent sous forme de vidéo. C'est enregistrement est généralement fait par les candidats. Soyez clair, concis et efficace. Mettez-vous dans l'ambiance de l'incontournable question : « Parlez-moi de vous ». Reliez cette expression aux points essentiels que vous souhaitez mettre en avant, un peu comme dans un brainstorming. Vous êtes dans l’ascenseur, vous allez peut-être conclure. La différence, c'est que le mec ou la nana dans l'ascenseur est votre (futur) patron ! Saisissez cette chance inespérée, le temps du  référentiel galiléen, pour lui présenter votre projet. Surtout, désintoxiquez-vous de vos conventions dont les dirigeants sont las. Parlez naturellement de votre vécu professionnel. Faites un pont entre deux de vos différentes compétences, susceptibles d’être complémentaires et bénéfiques à l’entreprise. Structurez votre pitch comme suit :

  1. Une phrase de présentation personnelle : Votre nom, prénom, âge, secteur géographique dans lequel vous vous situez, etc. À vous de voir ce qu’il vous semble utile de préciser !
  2. Une phrase de présentation professionnelle : Vos formations et diplômes, votre situation professionnelle actuelle et vos principales expériences.
  3. Une courte conclusion : c’est là que vous allez argumenter sur la cohérence de votre candidature par rapport à votre vécu et aux valeurs de l’entreprise. Vous devez convaincre le recruteur de vous choisir pour ce poste !

Il est conseillé de répéter avant l’heure H. Enregistrez-vous en vidéo à l’aide de d’un appareil à votre convenance. Ceci dans le but de supprimer les éventuels tics de langage et gestes compromettants. Adaptez votre discours aux besoins de l'entreprise. La forme doit servir le fond... justement, soignez le fond physique : privilégiez une déco neutre à celle, très personnelle, de votre salon, évitez la bibliothèque et surtout les livres « compromettants » d'arrière-plan. Enfin, ne vous prenez pas pour un acteur. Pensez tout de même que vous allez toucher au but.

Les recruteurs se posent toujours les mêmes questions,  mais ne réagissent bien sûr pas de la même manière face aux différents profils de candidatures. La meilleures des façons de gagner en confiance est de bien caler votre pitch sur le profil de l'entreprise et la valeur ajoutée que vous pensez lui offrir.

L’ère digitale offre aux opérationnels comme aux candidats de nouvelles opportunités. Chacun à son niveau doit faire des efforts d’adaptation. Si le pitch est une alternative sérieuse à la lettre de motivation, celle-ci n’est pas totalement obsolète. Elle garde son importance aux yeux de la majorité des recruteurs. N’hésitez pas à l’utiliser si vous pensez qu’elle vous aidera à faire la différence. L’exercice vous semble compliqué ? Faites-vous accompagner !

Votre écrivain public se tient à votre disposition pour vous aider dans vos travaux personnalisés. N'hésitez pas à consulter ce professionnel.


Tarifs écrivain public

 

Web : Contact – Courriel : contact@myleniumscripta.eu – Tél . : 07 85 29 71 65

Télécopie : 02 56 57 93 44

Partagez et commentez cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire commentaire

Commentaires : 0


Suivez-moi au fil des pages

Google+



© Copyright 2011-2017