Interview de Jayleen Mc Carty : « Croyez en vos rêves, ne lâchez rien ! »

J'ai eu le plaisir interviewer Jayleen Mc Carty, une artiste aux textes profonds qui déclenche l'émotion dans nos cœurs.

Jayleen Mc Carthy est une artiste-auteure-interprète de la région nantaise passionnée de soul et de folk-rock américain. Sa voix chaude sur un tempo hip-hop invite à la danse, mais pas seulement. Originaire de l'île de Saint-Martin (971), la chanteuse à su donner à sa musique une dimension mondiale dont les diverses influences composent un son original et inimitable. Elle vient nous parler de ce style musical, de son dernier single et de ses projets. Interview !

Stéphane Pichet : Bonjour Jayleen MC Carty. Peux-tu te présenter brièvement ?

Jayleen Mc Carty : Bonjour. Je m'appelle Jayleen Mc Carty, je suis basée sur la région nantaise, plus précisément dans la petite ville de Gorges, au cœur du vignoble nantais.

Quel trait de ta personnalité mets-tu volontiers en avant ?

J'aime bien mettre l'accent sur le coté solaire, essayer de transmettre de la bonne humeur aux gens.

Tu fais de la musique depuis ton plus jeune âge. Quels sont tes influences ?

Étant originaire de l'ile de St Martin ,située au carrefour entre différentes influences musicales , c'est donc logiquement que ma culture musicale a été baignée par différents styles , allant de la musique caribéenne (zouk, kompa etc..) a la musique afro américaine (soul, rap, r'n'b) en passant par le rock.

Tu es jeune, tu as fait de la folk-rock, du blues et aujourd'hui de la soul. Ces trois genres, plutôt anciens, sont un peu le fado américain. Ce sont des chansons de l’âme. À quel type de public [s’il doit en avoir un] s’adresse ta musique ?

Après avoir évoluée dans la folk-rock le temps d'un album en 2018 sous mon ancien nom de scène V'Nuss ,je me suis recentrée sur mon style de prédilection la Soul et plus précisément la Soul Rock.
C'est effectivement un style assez précis et qui vise principalement les aficionados mais j'aimerais aussi en profiter pour le faire découvrir à un plus large public.

La musique, c’est toute ta vie. Est-elle enracinée dans ta culture familiale ?

Oui tout à fait et le mot est faible. En effet, dans ma famille tout le monde est plus ou moins en lien avec la musique ( musiciens, chanteurs, danseurs).

On ne devient pas musicien par hasard mais plutôt par passion. Ta famille est en lien avec la musique. Comment as-tu débuté ta carrière ?

Mes premiers pas dans la chanson date de l'enfance, lorsque ma grand mère m'a envoyée a l a chorale de notre église. Suite à ça j'ai grandit donc dans la musique jusqu'aux vrais débuts grâce à un groupe St Martinois Youth Wave Band qui m'a permis de faire mes première scènes.

Quel Savoir-faire as-tu acquis en exerçant ton art [mineur, disait Gainsbourg] ?

Je dirai que j'ai appris a gérer une marque, gérer mon image.

Tu te passionnes plus pour l’écriture des textes, la composition, ou bien les deux ?

Même si je ne suis pas officiellement compositrice dans le sens ou je ne joue pas d'instrument, je me considère un peu comme tel car j'aime proposer des mélodies a mes musiciens qui se chargent de les mettre en œuvre. Je prend aussi beaucoup de plaisir a écrire mes textes, raconter des choses qui me tiennent a cœur donc je me passionne pour les deux.

La vie est fragile, il faut profiter des moments avec ses proches

Nous allons parler rapidement de la pandémie de Covid-19 qui touche les gens dans leur chair et met à mal l'économie de la planète.

Comment vies-tu la pandémie et affecte-t-elle ta carrière ?

Cette pandémie est vraiment arrivée comme un cataclysme pour tout le monde artistique et culturel.

j'ai donc été touchée de plein fouet comme mes collègues du métier (annulations de date , décalages des enregistrements,etc..) . Fort heureusement, j'ai pu mener à bien mon projet d'EP , et nous avons du nous adapter en développant d'autres parties de la promo (radio, live, etc...).

Quelles leçons ou expériences tireras-tu de cette crise sanitaire qui bouleverse notre quotidien ?

Tout d'abord que la vie est fragile, qu'il faut profiter des moments avec ses proches, des petites visites qui semblaient dérisoires paraissent aujourd'hui très importantes depuis qu'on nous a enlevé le droit de se déplacer comme on veut.  Au niveau professionnel, j'ai pu apprendre a m'adapter et trouver des nouvelles solutions pour évoluer.

Tu as évoluée au sein du duo Acoustik'ment Votre. Tu es une ex-V’Nuss qui n’était pas un groupe, mais tu utilisais ce pseudo en tant qu’artiste solo. Comment as-tu évolué vers l’actuelle Jayleen MC Carty ?

Tout a fait ! Le duo m'a permis de tourner dans la région Ouest mais était plutôt une expérience parallèle a ma carrière solo.

Sous le nom de V'Nuss j'ai réalisé différents single, en solo ou en featuring avec des artistes proches de moi. J'avais également créé un collectif de chanteuses danseuses et d'un rappeur (les Diamond'z DNA). Puis, J'ai ensuite sorti un EP en 2017, et un album en 2018.

C'est après cet album qu'est venue l'envie de me recentrer , j'avais fait le tour avec V'Nuss et je me sentais plus mure et prête a orienter ma carrière vers ce nouveau projet, qui s'est accompagné d'un changement d’esthétique musicale et artistique. C'est ainsi qu'est née Jayleen Mc Carty.

Aujourd’hui, tu as le « smile ». Sorti le 1er juin 2020, ton single « My Pride » connaît un franc succès. Ce titre a d’ailleurs fait l’objet d’un « Club remix » produit par les DJs TeePaul & Jay Style qui est largement diffusé en radio et plébiscité par le public. C’est un texte militant ? Dis-en nous plus sur cette superbe chanson.

Effectivement,  ce titre explique que  dans une relation quoiqu'il arrive nous devons assumer nos faiblesses,  en gardant la tête haute en refusant de sacrifier sa fierté.

Ton nouveau titre est en français. Il s’intitule « Juste un perdu ». Que souhaites-tu partager au travers de cette chanson ?

Parfois, une relation qui donne l'impression d’être arrivée a son terme  peut réserver de belles surprises  et que parfois dans la vie, tout n'est pas perdu.

Change ce qui peut être changé et accepte ce qui ne peut pas l'être

La musique connaît de nombreux changements depuis des années : streaming, réseaux sociaux, lives virtuels, etc. Je ne me permettrais pas de te demander ton âge mais es-tu une « enfant d’Internet ». Tu as peut-être débuté comme ça. La communication par ce biais n’a pas de secrets pour toi ?

Alors  pas du tout, le streaming les réseaux  sociaux pour moi c'était le strict minimum. Évidemment le contexte actuel fait que l'on soit obligé de s'adapter et plus que jamais « vivre avec son temps »  Petit a petit j’apprends a maîtriser les différents moyens de communication et en parallèle j'ai une équipe qui m’épaule.

Quelles sont les retombées de la web’com ? Plutôt positives, de bonnes surprises, ou non ?

Je dirais qu'elles sont Plutôt positives, cela permis d'élargir ma communauté et de faire de belles rencontres artistiques et humaines.

Es-tu engagée dans le mouvement associatif ou caritatif ?

J'ai participé à quelques événements caritatifs pour des associations  de récoltes de dons soit pour les enfants malades ou pour la fourniture de matériel médical, et chaque années j’essaye de participer au Téléthon.

Que souhaites-tu dire aux femmes et aux hommes qui liront cet entretien ?

Croyez en vos rêves, ne lâchez rien. Et j'ai une devise : « Change ce qui peut être changé et accepte ce qui ne peut pas l'être ».

Quelle est ta vision de la réussite, du succès ?

Pour moi, tout cela va plutôt être axé sur une certaine reconnaissance  au niveau du travail, que ce soit du coté du public (succès) ou du coté des professionnels (réussite).

Dernière question à la « Fréquenstar », tu te vois comment dans dix ou quinze ans ?

Vivre de ma musique, mettre mes proches a l’abri du besoin grâce a ma passion et toutes les autres bonnes choses seront du plus.

Merci beaucoup Jayleen.

Si vous ne connaissez pas déjà Jayleen Mc Carty, nous vous invitons à découvrir son travail sur Internet et sur scène.

 

Visitez son site : jayleenmccarty.com

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Cabinet professionnel



Covid-19 : votre prestataire reste ouvert

#ONRESTEPRUDENT



Suivez-moi au fil des pages



© Copyright 2021 Mylenium Scripta, une marque du réseau Maxxi M : contenus éditoriaux, médias & événementiel

Nos marques